Quand nous reconditionnons les fenêtres et que nous scellons l’enveloppe du bâtiment en calfeutrant les joints murs/plancher, entre autres, nous rendons la pièce beaucoup plus hermétique à l’air. La bonne nouvelle c’est que vous avez maintenant plus de contrôle sur les mouvements d’air et plus de contrôle sur le niveau de la température parce qu’il y a moins d’infiltration et d’exfiltration d’air avec l’extérieur. Ce faisant, vous créez moins d’échange d’air dans votre appartement. C’est comme construire une nouvelle maison R 2000 qui est reconnue pour être très étanches à l’air, mais celle-ci doit avoir un échangeur d’air pour maintenir un espace avec un niveau raisonnable d’humidité et avoir de l’air de qualité.

Avoir de la condensation sur vos fenêtres après avoir fait le reconditionnement de vos fenêtres est une bonne indication que l’appartement est maintenant plus étanche à l’air. Cela ne signifie absolument pas que les fenêtres ne sont pas bonnes, mais ce symptôme indique plutôt que le niveau d’humidité dans la pièce est trop élevé. Avant le reconditionnement de vos fenêtres, la quantité d’air incontrôlée pénétrant par vos fenêtres gardait le niveau d’humidité plus bas. Maintenant, dans ces conditions, le surplus d’humidité doit être évacué de l’appartement. Voir de la condensation sur les fenêtres est un symptôme qu’il y a quelque chose qui cloche avec la qualité de l’air dans cet environnement. La chose à savoir c’est que le point de rosée obtenu sur la fenêtre à cause du niveau d’humidité trop élevé se reproduit aussi a l’intérieur du mur adjacent, mais vous ne le voyez pas.

La solution?

  • Utiliser un déshumidificateur
  • S’assurer que la hotte de cuisine fonctionne bien, a assez de débit et qu’elle évacue l’air vicié à l’extérieur
  • Assurez-vous d’avoir un ventilateur extracteur de salle de bain efficace (200 cfm et plus)
  • Que la ventilation pressurisation de l’immeuble fonctionne bien et ce 24 sur 24 h
  • Enlevez les coupes froid sur votre porte d’entrée d’appartement (l’air pressurisé dans les corridors vient du toit et est votre source d’alimentation d’air frais et cela a été dessiné pour fonctionner comme cela)
  • Assurez-vous que les conduits de la sécheuse sont bien nettoyés, qu’ils ne sont pas troués et que l’extracteur qui aspire sur le toit fonctionne.
  • Assurez-vous de bien utiliser vos ventilateurs lorsque vous utilisez la douche ou faites de la cuisson et laisser celle-ci fonctionner après avoir terminé de produire de l’humidité.

Voici un guide à consulter pour suivre le niveau d’humidité requis dans votre logement. Noter que le niveau d’humidité varie avec le niveau de température extérieur. Ou juste utiliser votre déshumidificateur et le régler de plus en plus bas jusqu’à ce que l’humidité disparaisse. (charte fournie par la SCHL)

Température de l’air extérieur = Taux d’humidité relative avec une température intérieure de 20 ºC.

-29 ºC ou moins = Pas plus de 15 %

-29 ºC à -23o C = Pas plus de 20 %

-23 ºC à -18o C = Pas plus de 25 %

-18 ºC à -12o C = Pas plus de 30 %

-12 ºC à -7o C = Pas plus de 35 %

-7 ºC à 4o C = Pas plus de 40 %

Voici quelques faits recueillis sur le site de la SCHL:

La production d’humidité est constante à la maison : de 10 à 50 litres (2 à 10 gallons) par jour. Au cours d’une période de chauffage de 200 jours, lorsque les portes et les fenêtres sont fermées, de 2 000 à 10 000 L (400 à 2 000 gal) d’humidité peuvent y être emprisonnés. Une corde de bois stockée dans une maison, par exemple, peut libérer plus de 270 L d’humidité.

La présence excessive d’humidité peut causer des problèmes d’humidité, qui peuvent à leur tour entraîner des problèmes de qualité de l’air. Si de l’air chaud et humide entre en contact avec une surface trop froide, l’humidité qu’elle contient se condense. L’eau et le givre qui s’accumulent sur les fenêtres en sont un exemple évident.

La maison peut déjà présenter un problème d’humidité qui doit être repéré et réglé. Les travaux d’amélioration de l’enveloppe peuvent accroître le taux d’humidité dans le bâtiment.

De la condensation (eau) peut se former sur les vitrages si on laisse les rideaux et stores fermés. Cette condensation risque de mouiller et d’endommager les cadrages de fenêtres et les surfaces avoisinantes, épongez le plus tôt possible toute condensation qui se forme sur le vitrage des fenêtres et évitez de garder les rideaux fermés pendant des périodes prolongées. Essayez de faire fonctionner plus longtemps vos ventilateurs de cuisine et de salle de bains. Ne fermez pas les rideaux si la condensation devient un problème persistant.

Par Jocelyn Bedard – Groupe Fenestra

logo bas gestion de condos

Inscrivez un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s