On est tous à la recherche d’un bon deal et les frais de condo ne font pas exception à la règle. En fait, les frais de condo peu élevés, en plus de nous faire sauver de l’argent, semblent indiquer une bonne gestion de la part des administrateurs. Qu’en est-il vraiment ?

gestion de condos

Dépenses courantes

Effectivement, pour les dépenses courantes qu’un syndicat doit encourir pour le bon fonctionnement de la copropriété, on doit s’attendre à une gestion optimale des coûts. Ces dépenses sont principalement : la prime de la police d’assurances, les coûts des contrats de déneigement, d’entretien paysager, de maintenance et de conciergerie, le coût de l’inspection des équipements de sécurité, les salaires versés et autres dépenses d’ordre collectif. Ici, on se situe dans une perspective à court terme de l’administration d’un syndicat, soit d’assurer, sur une base quotidienne, la qualité de vie des copropriétaires.

Par contre, des facteurs à plus long terme sont aussi à considérer. C’est ici que les investissements au fonds de prévoyance et la gestion des risques financiers futurs jouent un rôle primordial.

Fonds de prévoyance

Un immeuble en copropriété se doit d’être entretenu, au même titre qu’une maison détenue par un particulier. Voici quelques exemples qui surviendront assurément au cours de la vie de l’immeuble :

  • La réfection du toit ;
  • Le remplacement des fenêtres et portes patio ;
  • La réfection des aires communes (peinture, remplacement du revêtement de sol) ;
  • La réfection des stationnements intérieurs et extérieurs ;
  • La réfection du recouvrement extérieur ;
  • Le remplacement des balcons et rampes ;
  • Le réaménagement des terrasses situées au rez de jardin ;
  • Les améliorations significatives à l’aménagement paysager ;
  • Les investissements requis pour certains équipements (ascenseurs, piscine, système central de climatisation et de chauffage).

C’est par le biais d’une accumulation au fonds de prévoyance que ces travaux seront financés.

La plupart des syndicats en copropriété n’ont pas accumulé suffisamment d’argent pour payer l’inévitable. Les copropriétaires devront sortir leurs chéquiers à la hauteur de plusieurs milliers de dollars, pour en défrayer le coût. Pour avoir une tranquillité d’esprit, il est préférable d’investir suffisamment d’argent, à tous les ans, au fonds de prévoyance.

La détermination du montant annuel à verser au fonds de prévoyance repose essentiellement sur une étude de ces besoins futurs, un service offert par GestiondeCondos.com, par exemple. À défaut d’une étude, l’utilisation d’un taux basé sur la valeur assurable de l’immeuble est à privilégier.

En résumé, deux parties composent les frais de condos : les dépenses annuelles courantes et l’investissement annuel placé au fonds de prévoyance pour les futurs travaux majeurs et importants.

Avoir un fonds de prévoyance bien garni est un gage de bonne gestion et planification. C’est un atout fort important pour les copropriétaires qui vendent leur condo et c’est un attrait que les futurs acheteurs vont sûrement considérer. Tout compte fait, ça c’est un bon deal.

Yves Blanchette
(514) 984-0628

logo bas gestion de condos

À lire sur le même sujet: La vérité sur le fonds de prévoyance!

Cet article a été publié sur le site de GuideHabitation.ca le 14 août 2013.

Inscrivez un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s